Comment rendre joomla plus rapide?

Un site réalisé avec Joomla est rapide par défaut. Cependant, il existe des moyens d’améliorer les performances et accélérer de manière significative la vitesse de l’affichage avec cet outil de gestion de contenus écrit en langage PHP. Comment augmenter la vitesse de Joomla ? C’est à cette interrogation capitale que répondra cet article avec le plus de clarté possible. Avec ce tutoriel, vous apprendrez toutes les astuces pour accélérer Joomla et rendre votre site plus rapide.

Voici les principales pistes pour accélérer les votre site Joomla:

Réduire la dimension de vos images

Faisant partie intégrante de votre site internet Joomla, vos images doivent être optimisées afin d’améliorer les performances de ce gestionnaire de contenus. Il existe certaines astuces permettant de tirer un meilleur profit de cet outil quand des images sont utilisées dans vos pages. Ainsi vous devez absolument éviter l’utilisation d’images trop larges et procéder ensuite à leur redimensionnement au moyen de code HTML. Vous ralentirez votre navigateur web. Pensez toujours à une optimisation de vos images que vous utilisez sur vos pages. Pour y parvenir, des applications comme Adobe Photoshop ou encore des solutions gratuites destinées à la compression des images en ligne telles que Smush. Avec ces services auxquels vous accédez gratuitement, des outils particulièrement pratiques sont mis à votre disposition en vue de la réduction de la taille de vos images. Ceux-ci ont l’avantage de dégrader la qualité des images. Enfin, ne placez jamais sur une seule page plusieurs images.

Maintenir à jour Joomla et ses extensions

Pour que votre site internet soit plus rapide et plus sécurisé, il vous faut avoir la dernière version de Joomla. A chaque nouvelle version, le code fait l’objet d’importantes améliorations et cela même quand les changements réalisés sont mineurs. La mise à jour de Joomla et ses extensions est une opération simple que vous pouvez effectuer en un rien de temps. En général, vous recevrez des notifications pour vous avertir de la disponibilité d’une mise jour. Concrètement, vous devez prendre en compte les modules, les composantes ainsi que les plugins que vous avez installés sur votre site lorsque vous faites une mise à jour de Joomla et ses extensions.

Penser à utiliser les extensions d’optimisation

L’utilisation de certaines extensions permet d’améliorer significativement les performances de votre site web Joomla. Parmi celles qui donnent de très bons résultats, on peut citer Cache Cleaner qui est un outil permettant de nettoyer en toute simplicité le panneau d’administration Joomla. Il y a également Jbetolo qui comprend l’ensemble des fonctionnalités de JCH Optimize sans oublier sa compatibilité avec CDN. Pour ce qui est de JCH Optimize, il s’agit d’une composant qui assure la diminution et la compression de JavaScript tout en combinant parfaitement des images en sprites, CSS et JavaScript. Enfin, on a JotCache indispensable pour une amélioration du système intégré de mise en cache Joomla.

Ne pas oublier l’activation de la mise en cache Joomla

La mise en cache Joomla de votre site doit être activée si vous souhaitez augmenter les performances de ce gestionnaire de contenu. Il est nécessaire de réaliser cette opération parce que Joomla réalisera différentes actions à chaque visite des internautes sur votre site web : chargement des modules, des composantes et de l’ensemble des plugins ou encore chargement du contenu de sa base de données. Et la conséquence de toutes ces tâches que l’outil doit effectuer est la lenteur. En clair, la vitesse de chargement est considérablement réduite. C’est pour cette raison que vous devez songer à activer la mise en cache Joomla. En activant la mise en cache Joomla, toutes ces actions précédemment mentionnées vont être stockées en vue d’un affichage sous la forme d’un fichier HTML à chaque visite des internautes. Un tel fichier ayant l’avantage d’être plus rapide à charger et plus léger. En clair, le chargement des pages de votre site internet prend moins de temps avec l’activation de la mise en cache Joomla. C’est une démarche simple que vous pouvez accomplir en un temps record. Pour ce faire, vous devez vous rendre à Système – Configuration. Cliquez ensuite sur l’onglet Système pour que vous ayez accès aux paramètres de mise en cache. Une fois dans la section Paramètre du cache, vous choisissez l’option cache Conservateur puis sauvegardez. Il est également possible d’opter pour le cache progression. Cette option est plus rapide mais nécessite un espace disque plus important pour le stockage de fichiers cache. C’est pourquoi, cette dernière méthode est conseillée pour les gros sites. Quel que soit votre choix, vous devez activer le plugin cache-système. Il faut pour cela vous rendre dans la liste des plugins puis dans Extensions -Gestion des plugins. C’est à cette seule condition que la mise en cache sera activée et pourra fonctionner correctement pour un site plus performant.

Effectuer l’ajout des règles d’optimisation dans le fichier .htaccess

L’ajout de règles d’optimisation dans le fichier .htaccess de votre site fait partie des astuces permettant d’améliorer de façon significative le rendement de votre site Joomla. Un tel fichier qui s’occupe de la manière dont votre site internet est traité par votre serveur devra être plus efficace pour obtenir de meilleurs résultats. C’est pourquoi, vous devez ajouter un certain nombre de règles d’optimisation du fichier .htaccess. Parmi les règles dont l’ajout assure améliore les performances de votre site Joomla, on peut citer AddOuputFilterByDefeat qui permet de réduire le volume du code source de vos différents fichiers HMTL par la suppression des espaces, des retours en ligne et des lignes vides. Expires Headers constitue une autre règle d’optimisation dans le fichier .htaccess à ajouter. Celle-ci facilite l’opération de définition des différents délais d’expiration pour divers types de fichiers. Enfin, vous ne devez pas oublier d’ajouter Etag. C’est outil qui vous notifiera si une image a été déjà fait l’objet d’un téléchargement. Etag ne se limite pas cependant à cette fonction seule. Une autre de ses actions est de vous indiquer les situations dans lesquelles vous pouvez procéder à la récupération d’une image déjà téléchargée non pas depuis un serveur mais depuis un navigateur local. Comme on peut le voir, ces différentes règles susmentionnées sont effectivement d’une grande utilité pour l’amélioration des performances de votre site Joomla. C’est une solution à ne donc négliger lorsque vous chercher comment accélérer Joomla.

Activer la compression de Joomla

L’activation de la compression de Joomla est en outre une astuce intéressante pour obtenir un site web plus performant. Pour ce faire, vous devez compresser vos différents fichiers à l’aide du module Gzip. Une compression avec celui-ci utilise un format GNUzip. En optant pour cette technique, c’est directement sur le serveur qui héberge votre site web que se déroule l’opération. Au cours de ce processus, le navigateur prend en charge la décompression des données déjà compresser par le serveur. Les données en question englobent les fichiers transitant par le réseau via HTTP, les codes CSS, HTML, JavaScript et bien plus encore. L’avantage de cette méthode réside la rapidité de chargement de vos pages web. La compression permet en effet de réduire de façon considérable la taille de celles-ci. Elles sont par conséquent plus légères et peuvent être chargées plus rapidement. Vous devez accéder à votre zone d’administration pour procéder à l’activation de la compression Joomla. Il faut pour ce faire aller dans Système puis Configuration. Ensuite, vous cliquez sur l’onglet Serveur avant de mettre un oui au niveau de compression Gzip et sauvegarder. Sachez que pour utiliser le système de Compression Gzip, celui-ci doit être préalablement installé sur votre serveur d’hébergement.

Ne pas manquer de supprimer les extensions non optimisées et non utilisées

Lorsque vous ajoutez un module ou un plugin à votre site internet Joomla, il faudra davantage de ressources pour que celui-ci puisse fonctionner correctement. Dans le même ordre d’idées, un nombre plus important d’extensions augmenter la taille globale de votre site. Il devient logiquement plus lent. Et la solution pour remédier à cette situation est de procéder à la suppression des extensions qui ne sont utilisées ou non optimisées. Faites un diagnostic de votre site pour voir les composantes présentes actives ou désactivent qui ne vous servent pas réellement. Nettoyez votre site des extensions dont vous n’avez pas besoin afin de le rendre plus performant. Veillez par ailleurs choisir des composantes de qualité moins exigeantes en ressources en dépit de leur efficacité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *